Le gaz naturel, l’air, l’eau et les écosystèmes

Le gaz naturel, l’air, l’eau et les écosystèmes

 

Le gaz naturel est considéré comme l’hydrocarbure le plus propre. Quand on brûle du gaz naturel, outre l'énergie produite, on retrouve principalement les mêmes éléments que lorsqu'on expire : de la vapeur d'eau et du CO2. Il n'y a aucune cendre et aucune suie. 

Les hydrocarbures sont nécessaires pour certains usages comme le chauffage. Comme le gaz naturel est l'hydrocarbure qui émet le moins de GES, il joue un rôle clé pour diminuer le réchauffement climatique.

Si on remplaçait seulement 25 % du mazout consommé au Québec par du gaz naturel, on éviterait 500 000 tonnes de GES par année, soit l'équivalent de retirer 100 000 voitures de la circulation pendant un an.